Isère
Manifestations historiques en Isère


A Grenoble 1500 retraités manifestaient le jeudi 28 septembre, à Bourgoin plus de 300, de mémoire de manifestants c'est du jamais vu, et pour la plupart d'entre eux ce n'est pas la première fois qu'ils battent le pavé.

La journée de mobilisation, avait été décidée au plan national par 9 organisations de retraités ( CGT, CFTC, CFE-CGC, FO, FSU, Solidaires, FGR-FP, LSR, UNRPA), contre la hausse de la CSG et pour la défense de leur pouvoir d'achat. Le gouvernement ponctionnera les pensions par une augmentation de 1,7% de la CSG.

Les retraites à partir de 1200 € pour une personne seule et 1800 € pour un couple sont concernées. Ces 8 millions de retraités sont ainsi considérés comme des personnes aisées !

C'est Claude Ageron qui intervien au nom de Force Ouvrière le 28 septembre (de 11’21 à 12’21) « Je vais intervenir sur un point qui n’a pas été abordé pour l’instant et qui est très important, parce que c’est l’unité possible entre les retraités et l’ensemble des salariés. Je veux parler de l’augmentation de + 1,7% de la CSG. + 1,7% !

Or la CSG est un impôt. Pour l’instant la Sécu est assise sur les cotisations. C’est toute la différence ! Exonération des patrons par milliards…

La Sécu est soi-disant en déficit parce qu’il y a un dû de plusieurs milliards, et on augmente pour les salariés et les anciens salariés que sont aujourd’hui les retraités la CSG : l’impôt.

Et on va exonérer [les patrons] jusqu’à 1,6 fois le Smic, voire plus, de toute cotisation sociale ! Ça, c’est la mort de la Sécurité sociale, la mort complète de la protection sociale en France pour toutes les générations.

C’est parfaitement inadmissible. Il va falloir combattre ensemble, bien sûr au-delà de cette manifestation particulièrement réussie, pour sauver la Sécurité sociale. Je vous remercie. »