Sptembre 2017
Un peu de respect


Notre expression est claire et connue :

NOUS NE SERONS « NI PARTISANS NI COMPLAISANTS, MAIS DÉTERMINÉS POUR LES DROITS DES SALARIÉS (voir tract sur le site confédéral) ; en Isère nous avons fait notre la déclaration de la CE Confédérale qui s’est réunie à Paris le 4 septembre « nombre d’éléments, constituent aujourd’hui une régression sociale et sont en tant que tels inacceptables »… FO votera contre.

En Isère, le bureau de l’UD a proposé aux syndicats et à tous ses adhérents et sympathisants qui le souhaitaient de se rassembler devant la préfecture à Grenoble le 12 septembre à 11 h.

Une délégation du bureau de l’Union Départementale demandera à être reçue par le Préfet pou son représentant pour exprimer notre position et rappeler nos revendications. Alors que ce gouvernement annonce déjà d’autres mesures de régression sociale, par exemple suppression brutale des emplois aidés, sur les retraités qui subiraient une baisse sans précédent de leur revenu avec l’augmentation de la CSG ou encore les chômeurs menacés de radiation, etc.

Enfin la déclaration du Président sur les « Fainéants, cyniques, extrêmes, démontre une certaine brutalité qui n’est pas de bon augure pour la suite du quinquennat… un peu de respect Monsieur le Président, la fonction présidentielle ne permet pas tout dans une démocratie souvent qualifiée de « Monarchie présidentielle », à bon entendeur salut….


Jean-Pierre GILQUIN, Secrétaire général


Fichier(s) :